Groupe d’auto-entrepreneurs : une idée en développement ?

groupes d'auto-entrepreneursVous êtes auto-entrepreneur, dirigeant d’une micro entreprise, freelance…

Vous travaillez seul et pour votre propre compte, votre activité est en perpétuelle évolution, tout se passe très bien professionnellement.

Et pourtant, certains jours, certaines fois, du fait de travailler seul, vous avez l’impression de passer à cotés de certains dossiers, de certains projets, soit par peur de ne pas posséder toutes les compétences nécessaires au bon déroulement du dossier, soit par peur tout simplement de ne pouvoir gérer seul toutes les taches demandées…

Vous aimeriez à des moments, pouvoir associer vos compétences à celles d’autres entrepreneurs individuels, ayant la même indépendance que vous, mais sans renoncer à votre statut d’auto-entrepreneur.

Le premier réflexe serait de créer une structure telle qu’une SARL, une SA, une SAS, mais ce fonctionnement vous feront perdre tous vos avantages d’auto-entrepreneur et vous feront prendre un plus gros risque compte tenu des nombreuses taxes liées à ces formes juridiques.

Il existe aujourd’hui de plus en plus d’entrepreneurs désireux de s’associer afin de créer une entité et de travailler ensemble, qui optent pour une association dite « de bonne entente ». Tous deux se déclarent auto-entrepreneurs mais travaillent tout de même en association.
Cette association est un échange moral car elle est basée sur la confiance existante entre les deux parties et le savoir faire de chacun.

Ce système permet de doubler le plafond annuel du CA, imposé aux auto entrepreneurs. Il est aujourd’hui très fréquent de rencontrer des groupements d’auto entrepreneurs.

Le GIE, Groupement d’Intérêt Économique, peut également être une bonne alternative, il permet à des auto-entrepreneurs déjà déclarés, ou à des entreprises déjà constituées et ayant des compétences complémentaires de s’unir afin de pouvoir travailler ensemble sur de gros projets.

Les acteurs de cette union pourront alors combiner leurs compétences, leurs services et leurs prestations dans une seule et même offre tout en produisant une seule facture pour le client final. Le GIE facilite donc le développement des structures « associées ». Afin de le mettre en place il faut rédiger des statuts.

La société de Portage, elle aussi peut vous permettre d’unir vos compétences d’auto-entrepreneur afin de vous faire évoluer. Cette solution vous permet d’obtenir tous les avantages d’un salarié, (caisse d’assurance maladie, fiche de salaire…) tout en développant votre propre indépendance.

De plus l’image de marque de la société se reflète sur votre activité, vous êtes accompagnez, formez, suivi, vous facturez vos prestations et la société de portage se rémunère sur votre chiffre d’affaire.

Même si vous travaillez de manière indépendante à votre domicile par exemple, vous avez des collègues avec qui échanger vos impressions, vos expériences… Cette solution est aussi une bonne solution pour vous constituer un réseau, évoluer dans vos démarches, dans vos projets professionnels, sans réelle prise de risque.