8 conseils pour bien préparer un salon professionnel

8 conseils pour bien preparer un salon professionnelPetites et jeunes entreprises, ne négligez pas les événements networking ! Voici dans cet article 8 conseils pour bien préparer un salon professionnel…

Ils sont bien souvent délaissés par les petites et jeunes entreprises, et pourtant, leur pouvoir de rayonnement vis à vis d’une future clientèle est important : il s’agit des salons professionnels !

En effet, ces événements ne servent pas seulement à s’exposer, ils sont également l’occasion de rencontrer d’autres personnes, prendre la température des tendances du moment, et échanger des cartes de visites.

Cependant, participer à une événement professionnel ou de networking comporte effectivement un certain nombre de contraintes. Cela implique de laisser de coté une partie de ses activités habituelles. De plus, cela requiert généralement d’autres frais additionnels (transports, restaurations, hébergement) qui peuvent se révéler coûteux.

Il est donc important de préparer un salon professionnel correctement, afin de bien rentabiliser son temps et son investissement.

 

Voici ci-dessous 8 conseils qui vous aideront à préparer un salon professionnel :

 

1) Organisez votre temps

N’hésitez pas à étudier à l’avance le programme du salon, ainsi que les lieux des différentes conférences et ateliers, de façon et à prévoir quels différents types de prospects vous pourrez aborder à tel ou tel moment. Étudiez également quels stands seront présents, et leur disposition, et prévoyez un moment pour rendre visite à ceux qui pourraient vous être utiles ou près desquels vous pourriez rencontrer des personnes intéressantes. Ne vous contentez pas de flâner pas au hasard du salon, mais soyez précis et organisé !

2) Ayez du culot

Si vous êtes rendu sur ce salon, ce n’est sûrement pas pour faire tapisserie ! Oubliez votre retenue, rendez-vous sur les stands, n’ayez pas peur de vous intéresser à ce qui est présenté et surtout, à adresser la paroles aux exposants et aux autres participants autour de vous.

3) Préparez votre “pitch”

Comme bien souvent dans le cadre de la prospection, avoir un bon pitch est très important. Vos interlocuteurs n’ont pas toujours beaucoup de temps à vous consacrer, il est important de vous présenter en quelques mots et de pouvoir leur faire comprendre très rapidement votre activité et vos avantages concurrentiel. Pour une présentation, deux phrases suffisent ! L’une pour décliner votre identité et votre activité, et l’autre pour donner une aperçu de vos spécificité, spécialités ou avantages concurrentiel !

4) Générez un échange

La présentation n’est pas tout, vous devez créer chez votre interlocuteur une réaction et une réponse. La politesse veut que l’on demande à son interlocuteur de se présenter également. Vous pouvez ainsi rebondir sur un intérêt commun, un besoin ou un rapprochement possible.

5) Échangez vos cartes de visite

Vous vous êtes présentez, vous avez échangé quelques phrases, pensez dès à présent à la prochaine conversation. Proposez de poursuivre la discussion à un autre moment, et échangez vos cartes de visite.

6) Prenez des notes

Pour pouvoir tirer profit le plus possible de votre nouveau contact, n’hésitez pas à prendre des notes ! Sur un carnet, ou au dos de la carte, notez ce qui vous a paru important ou qui pourrait vous êtes utile plus tard.

7) Laissez traîner vos oreilles

Cela peut paraître étrange, et pourtant, vous pouvez parfois surprendre des conversations intéressantes, simplement en laissant traîner vos oreilles au bon endroit ou au bon moment. Il peut ainsi s’agir d’informations concernant votre marché ou vos concurrents, ou d’identifier un besoin ou une synergie possible avec un autre participant. Dans le deuxième cas, n’hésitez pas ensuite à aborder cette personne et à rebondir sur cette information.

8) Tenez un suivi

Enfin, dernier conseil, il est important de tenir un suivi de vos contacts et de vos rencontres. Seul ce suivi vous permettra de mesurer le retour sur investissement du salon, et de pouvoir décider s’il est intéressant de de renouveler cet investissement chaque année, sur plusieurs salons, ou au contraire, d’espacer votre participation à ce type d’événements…