Démissionner : Tout un art, et une manière de s’y prendre…

0
29
demissionner tout un art

demissionner tout un artC’est un droit de vouloir démissionner. Mais il y a l’art et la manière pour partir dans de bonnes conditions. Il doit se faire par écrit, en y mettant les formes.

Vous souhaitez quitter l’entreprise pour vous lancer dans l’entrepreneuriat ou tout simplement pour changer d’entreprise. Si votre entreprise n’accepte pas une rupture conventionnelle, la seule solution sera de démissionner.

Savez-vous qu’un simple appel téléphonique est suffisant pour annoncer votre démission. Mais un courrier est toujours conseillé afin d’éviter toute contestation et notamment sur la date de votre départ.

Il est donc de rigueur d’envoyer une lettre en accusé réception dont vous en garderez une copie. Vous pouvez aussi la donner en main propre en annotant bien : « Remis en main propre le… » en n’oubliant pas de la faire signer.

Pour ce qui est du style de la lettre, restez précis, votre lettre être neutre, n’exprimez aucun reproche. Doit apparaître la date, le lieu, votre nom et prénom, votre adresse ainsi que celle de votre entreprise. Pour le contenant de votre lettre, restez clair et concis. Si vous êtes en CDI, vous n’êtes pas obligé de motiver votre demande.
Précisez juste que vous démissionnez pour raisons personnels. Si vous êtes en CDD, l’article L.122-3-8 du code de travail pose une condition si vous démissionnez : joindre une preuve que vous avez trouvez un CDI ailleurs.

A la fin de votre lettre, demandez un rendez-vous afin de discuter des conditions de votre départ. Pour un CDI, un préavis est mentionné dans votre contrat et dépend de la convention collective, il est souvent de trois mois.
Pour un CDD, il sera d’ « un jour par semaine en tenant en compte la durée totale du contrat prévu initialement, dans la limite de deux semaines ». Dans les deux cas de figures, le préavis peut-être négocié lors du rendez-vous. Bien évidement, n’oubliez pas de signer votre courrier.

Vous changez d’idée, vous pouvez vous rétracter. Vous avez vingt-quatre heures suivant l’envoi du courrier.

Envoyez un autre recommandé en demandant à retrouver votre poste. Vous devez vous retrouvez avec les mêmes conditions de travail, sinon vous êtes en droit de saisir les prud’hommes.

En bref : Si vous êtes en CDI, vous pouvez démissionner sans vous justifier, si vous en CDD vous devez justifier d’un CDI dans une autre entreprise. Vous changez d’idée ! Vous avez 24 heures pour changer d’avis et retrouver votre poste.