Interview de Fabien Charles, directeur de Co-F-Com : « Diriger une entreprise : garder un œil sur la concurrence »

0
51
Interview de Fabien Charles directeur de Co F Com

Interview de Fabien Charles directeur de Co F ComCette semaine, interview de Fabien Charles, directeur de la société Co-F-Com, spécialisée dans le homeshoring depuis 5 ans à accepté de répondre a nos questions.

Apitem : Bonjour et merci tout d’abord d’avoir accepté cette interview. Quel est votre métier, depuis quand l’exercer vous, et en quoi consiste t-il ?

Fabien Charles : Je suis Directeur Général de la société Co-F-Com spécialisée dans la gestion de la relation client en Homeshoring. J’exerce cette profession depuis l’année 2007. Ce métier consiste à démarcher des clients qui seraient potentiellement intéressés par l’externalisation de leurs forces commerciales. Ces services sont très variés et vont de la simple prise de RDV au service client en passant par la télévente.

 

Comment constituez-vous votre réseau ?

Notre réseau est constitué par l’intermédiaire d’annonces passées sur divers supports médias. Nous exigeons une expérience professionnelle de 2 ans minimum dans le domaine de la téléprospection. Tous nos agents sont sélectionnés sur leur CV et sont situés exclusivement sur le territoire français. Ils travaillent tous depuis leur domicile.

Quel est le profil de vos clients ?

Je n’ai pas vraiment de profil idéal. Co-F-Com sélectionne ses clients sur la faisabilité de leur demande ainsi que sur l’aspect du potentiel marketing du potentiel de leur campagne (originalité, innovation, etc…) permettant de développer un fort potentiel commercial pour leur entreprise et un réel intérêt pour nos agents.

Avant de vous lancer dans cette aventure, quel a été votre parcours professionnel ?

J’ai obtenu un BAC technico-commercial puis un BTS Force de Vente. Après, j’ai connu des expériences professionnelles dans divers secteurs professionnels comme l’immobilier, la téléphonie, le bien être et la santé ainsi que d’autres domaines. Ce qui m’a permis d’emmagasiner de l’expérience pour mon futur projet.

Pourquoi avoir créé Co-F-Com ?

Lorsque j’ai commencé en tant qu’auto entrepreneur, je me suis aperçu de toutes les dérives qu’il pouvait y avoir dans la téléprospection (exploitation et parfois non paiement de la part de certains clients…) ainsi que de la piètre qualité des call center concurrents à l’étranger.
Après une longue étude de marché, j’ai donc décidé de créer ce concept permettant de diminuer les charges sociales de mon entreprise afin de pouvoir proposer des tarifs très compétitifs à mes futurs clients.

Y’a-t-il des impacts de la crise sur votre activité, si oui lesquels ?

Le seul impact de la crise sur mon activité se présente au moment de la négociation commerciale proprement dite avec un client. Soit il revoit les prix à la baisse, soit il met énormément de temps à réfléchir pour conclure un contrat. C’est exclusivement le seul problème que nous rencontrons.

Que pensez-vous du statut d’auto-entrepreneur ?

Je pense que c’est un bon statut pour une personne ayant l’idée de développer un projet professionnel. Cela lui permet de ne pas trop prendre de risques au début de son activité et de juger de la rentabilité de sa société.

Par contre, je pense que ce statut n’est pas assez « sécurisé » juridiquement. Je préconiserais plutôt le nouveau statut d’EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée) afin d’éviter bien des déconvenues.

Pour vous, diriger une entreprise c’est quoi ?

Cela consiste à toujours garder un œil sur la concurrence, afin d’avoir toujours une longueur d’avance. Il ne faut pas non plus compter son temps et se mettre au service de ses collaborateurs. Le relationnel interne et externe est essentiel pour un Directeur de société.

Par contre mon management est vraiment basé sur la confiance avec mes agents puisque ceux ci travaillent de chez eux et que je ne veux en aucun cas passer mon temps à les surveiller. Ils savent ce qu’ils ont à faire et ont des objectifs à atteindre chaque mois. Les résultats sont aussi efficaces qu’en les manageant en permanence.

Je pense que c’est la meilleure méthode pour tirer le meilleur potentiel de mes agents.