Le télétravail dans la fonction publique en 2012 !

0
136
Le teletravail dans la fonction publique en 2012

Le teletravail dans la fonction publique en 2012C’est le secrétaire d’état en charge des PME-PMI qui demande mettre en place le télétravail au sein de leur entreprise quand cela le permet. Les dirigeants ne trouveront que des avantages à présenter cette nouvelle forme d’organisation.

De plus, selon les sources en 2008 de WWF, 50% des émissions de CO2 sont liés au trajet domicile-entreprise, soit environ 26km par jour. Si les employés pouvaient travailler deux jours par semaine chez eux, cela réduirait considérablement les taux de CO2 émis, mais aussi, cela permettrait d’améliorer les conditions routières dans les grandes villes.

Malheureusement, le télétravail ne concerne que 9% des salariés alors qu’aux États-Unis, il concerne 25% des salariés.

C’est dans cet optique là que le secrétaire d’état propose de soutenir la proposition de loi de simplification du droit et de l’allègement des démarches administratives qui définit et donne un cadre juridique clair au travail à distance, sachant que 90% des responsables ne savent comment mettre en place cette méthode de travail.

Le ministère va proposer de mettre à disposition des chefs d’entreprises :

  • Des outils d’informations et un guide pratique sur le télétravail.
  • Dès cette année, des programmes de soutien seront lancés dans différentes régions afin d’accompagner et de conseiller les entreprises prêtes à mettre en place le télétravail.
  • Mettre en avant les offres d’emploi à distance grâce, en autre, au site du Pôle Emploi.

François Baroin et Georges Tron ont pour mission de développer le télétravail au sein de la fonction publique. Le ministre et le secrétaire d’état ont même déclaré dans un communiqué : « Le télétravail présente des avantages, à la fois pour les employeurs publics et pour les agents.

Sur la base du volontariat, il permet notamment d’améliorer les conditions de travail des personnels, en offrant une meilleure conciliation entre leur vie privée et leur vie professionnelle. Il contribue par ailleurs à améliorer la productivité des agents ».

L’objectif de la mission est de « réaliser un état des lieux qui soit fiable » dans les trois fonctions publiques et « d’identifier les conditions de la réussite du développement du télétravail », ont précisé François Baroin et Georges Tron. La mission formulera des propositions qui feront l’objet d’une présentation aux organisations syndicales dès le printemps prochain.